Restauration collective

Restauration collective

Restauration collective :
les propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat

150 membres composent la Convention Citoyenne pour le Climat (CCC). Crédit CCC

ACTU FRANCE

Après huit mois de travail, les 150 membres de la Convention citoyenne sur le climat (CCC) ont remis leurs propositions le 19, 20 et 21 juin. Objectif de la démarche : une baisse d’« au moins 40 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030 ». La restauration collective est fortement concernée !

La CCC a rendu public le 21 juin ses 149 propositions pour faire baisser d’au moins 40 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030. Parmi ces dernières figurent des recommandations précises à l’égard de la restauration collective dont :

  • Mettre en place une prime à l’investissement pour les établissements leur permettant de s’équiper en matériel, de former les personnels, de mener des campagnes de sensibilisation afin d’atteindre les objectifs de la loi EGalim.
  • Proposer un bonus de 10 cts par repas pour les petites cantines bio et locales (moins de 200 repas par jour) pour les aider à absorber le surcoût les 3 premières années de leur transition.
  • Créer un « observatoire de la restauration collective » ayant pour objectif de partager les bonnes pratiques et de suivre l’atteinte des objectifs de la loi EGalim.
  • Mettre en place un organisme de contrôle pour assurer la bonne mise en œuvre de la loi EGalim.
  • Encourager la réflexion pour réécrire l’arrêté du 30 septembre 2011 relatif à la qualité nutritionnelle des repas servis en restauration scolaire.
  • Passer à un choix végétarien quotidien dans les self-services à partir de 2022 et inciter la restauration collective à menu unique à développer des menus végétariens.
  • Étendre toutes les dispositions de la loi EGalim à la restauration collective privée à partir de 2025.
  • Étendre la liste des produits éligibles aux 50% définis par la loi aux agriculteurs en transition vers le bio, et aux produits à faible coût environnemental.
  • Aider à la structuration des filières afin qu’elles arrivent à faire reconnaître des produits dans des signes de qualité.

 

CLAIRE COSSON

Related Posts
Politique de confidentialité

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant, vous acceptez cette politique.

Lire notre politique de confidentialité
Image link